La semaine dernière, la Réserve fédérale américaine (Fed) a en effet perdu pendant un jour le contrôle de son principal taux directeur, le taux des " fed funds " qui sert de référence aux banques pour emprunter des dollars au jour le jour. Un dérapage qui n'est pas rien car ce taux pilote l'économie américaine : il détermine le tarif des prêts automobiles, des prêts hypothécaires à taux variable, des prêts à la consommation, etc.
...