L'enquête a été ouverte après le dépôt d'une plainte par un homme d'affaires indien ayant perdu une importante somme d'argent. Celui-ci a visé les dirigeants de Citigroup, dont le CEO, Vikram Pandit, en estimant que la fraude, dans une banque de la périphérie de New Delhi, soulignait "l'échec systémique" du groupe.

"Les charges pesant contre les 11 responsables sont : falsifications de comptes, abus de confiance et association de malfaiteurs", a déclaré à l'AFP un policier, S.S. Deswal.

La semaine dernière, la police a arrêté un employé de banque d'une succursale située à Gurgaon, une ville satellite de la capitale, soupçonné d'avoir dupé des investisseurs et d'avoir détourné plus de 4 milliards de roupies (88 millions de dollars).

L'auteur de la plainte, Sanjeev Aggarwal, a déclaré avoir perdu toute son épargne, a rapporté le quotidien The Indian Express : "L'organisation entière est responsable (de la fraude), donc j'ai donné le nom de Vikram Pandit", a expliqué l'homme d'affaires.

Sont par ailleurs cités dans l'enquête William R. Rhodes (président de Citigroup), John Gerspach (directeur financier), ainsi que Douglas Peterson (directeur général), tous installés aux Etats-Unis.

Sanjay Gupta, un haut responsable de Hero, le plus grand fabricant de deux roues en Inde, a également été arrêté pour association de malfaiteurs.

Trends.be, avec Belga

L'enquête a été ouverte après le dépôt d'une plainte par un homme d'affaires indien ayant perdu une importante somme d'argent. Celui-ci a visé les dirigeants de Citigroup, dont le CEO, Vikram Pandit, en estimant que la fraude, dans une banque de la périphérie de New Delhi, soulignait "l'échec systémique" du groupe."Les charges pesant contre les 11 responsables sont : falsifications de comptes, abus de confiance et association de malfaiteurs", a déclaré à l'AFP un policier, S.S. Deswal.La semaine dernière, la police a arrêté un employé de banque d'une succursale située à Gurgaon, une ville satellite de la capitale, soupçonné d'avoir dupé des investisseurs et d'avoir détourné plus de 4 milliards de roupies (88 millions de dollars).L'auteur de la plainte, Sanjeev Aggarwal, a déclaré avoir perdu toute son épargne, a rapporté le quotidien The Indian Express : "L'organisation entière est responsable (de la fraude), donc j'ai donné le nom de Vikram Pandit", a expliqué l'homme d'affaires.Sont par ailleurs cités dans l'enquête William R. Rhodes (président de Citigroup), John Gerspach (directeur financier), ainsi que Douglas Peterson (directeur général), tous installés aux Etats-Unis.Sanjay Gupta, un haut responsable de Hero, le plus grand fabricant de deux roues en Inde, a également été arrêté pour association de malfaiteurs.Trends.be, avec Belga