Fannie Mae a versé la plus grande contribution vendredi en remboursant 59,4 milliards au Trésor américain tandis que Freddie Mac a déboursé les quelque 7 milliards restants, a indiqué le responsable du ministère.

Sauvées de la faillite en 2008, les deux entreprises ont enregistré de très forts bénéfices au premier trimestre et avaient annoncé en mai qu'elles allaient pouvoir accélérer leurs remboursements. Au premier trimestre, Fannie Mae a enregistré un bénéfice net record de 58,7 milliards de dollars. Sur la même période, son homologue Freddie Mac a connu le deuxième bénéfice net le plus élevé de son histoire, à 4,6 milliards de dollars.

Au total, l'Etat fédéral avait déboursé près de 188 milliards de dollars pour éviter la faillite de ces deux entreprises qui avaient été emportées par la crise financière et les crédits immobiliers à risque (subprime).

Fannie Mae a versé la plus grande contribution vendredi en remboursant 59,4 milliards au Trésor américain tandis que Freddie Mac a déboursé les quelque 7 milliards restants, a indiqué le responsable du ministère. Sauvées de la faillite en 2008, les deux entreprises ont enregistré de très forts bénéfices au premier trimestre et avaient annoncé en mai qu'elles allaient pouvoir accélérer leurs remboursements. Au premier trimestre, Fannie Mae a enregistré un bénéfice net record de 58,7 milliards de dollars. Sur la même période, son homologue Freddie Mac a connu le deuxième bénéfice net le plus élevé de son histoire, à 4,6 milliards de dollars. Au total, l'Etat fédéral avait déboursé près de 188 milliards de dollars pour éviter la faillite de ces deux entreprises qui avaient été emportées par la crise financière et les crédits immobiliers à risque (subprime).