L'introduction en Bourse comprendra d'une part l'émission d'actions nouvelles dans le cadre d'une augmentation de capital pour environ 475 millions d'euros en brut, précise le groupe dans un communiqué.

Elle prévoit d'autre part la vente de 33 millions d'actions par les actionnaires cédants dont le fonds Eurazeo pour environ 379,5 millions d'euros. Ce montant brut pourrait grimper à quelque 507,7 millions d'euros en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation.

"L'introduction en Bourse représente une nouvelle étape dans le développement du groupe, lui donnant les moyens d'accélérer sa stratégie", a expliqué Philippe Germond, président du directoire et directeur général du groupe au cours d'une conférence téléphonique.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a apposé son visa sur le document de base dévoilé le 21 mai dernier.

L'offre se déroulera via un placement destiné aux investisseurs institutionnels en France et à l'étranger ainsi que via une offre à prix ouvert (OPO) qui débutera ce lundi et devrait se clôturer le 24 juin.

La fourchette de prix peut être modifiée en fonction de la demande dans le cadre d'une OPO. La fixation du prix de l'offre est prévue le 25 juin.

Le début des négociations des actions est prévu le 30 juin.

Le groupe, présent dans plus de 140 pays, compte un réseau de 3.650 agences et une flotte de 190.000 véhicules.