Jusqu'ici, le groupe visait le gel de se coûts, au travers notamment d'un blocage de l'embauche. Il s'agit cette fois d'aller plus loin.

Il est notamment question de couper dans les budgets informatiques, de réduire le nombre de bâtiments utilisés mais aussi de revoir les effectifs à la baisse: transfert de personnel vers des prestataires externes, prépensions et autres possibilités seront analysées.

Il est encore trop tôt pour déterminer l'effet de ces mesures sur l'emploi, confie la direction d'Ethias.

La solvabilité du groupe est mise à rude épreuve par la faiblesse persistante des taux d'intérêt sur les marchés financiers.

Jusqu'ici, le groupe visait le gel de se coûts, au travers notamment d'un blocage de l'embauche. Il s'agit cette fois d'aller plus loin.Il est notamment question de couper dans les budgets informatiques, de réduire le nombre de bâtiments utilisés mais aussi de revoir les effectifs à la baisse: transfert de personnel vers des prestataires externes, prépensions et autres possibilités seront analysées.Il est encore trop tôt pour déterminer l'effet de ces mesures sur l'emploi, confie la direction d'Ethias.La solvabilité du groupe est mise à rude épreuve par la faiblesse persistante des taux d'intérêt sur les marchés financiers.