La Chambre a pris en considération et voté jeudi l'urgence pour une proposition de résolution demandant au gouvernement fédéral, par le biais de ses représentants à l'assemblée générale et au conseil d'administration des établissements financiers qui ont été aidés par le pouvoir fédéral, d'insister pour qu'il ne soit pas accordé de bonus excessifs aux administrateurs exécutifs et aux top managers tant que l'aide publique n'a pas été entièrement remboursée.

Avril est traditionnellement le mois au cours duquel les entreprises publient leurs résultats et que les bonus sont déterminés pour les dirigeants et administrateurs. Depuis la crise bancaire, ces bonus font débat et celui-ci revient donc à nouveau à l'avant-plan.

Le Parlement flamand a voté mercredi une résolution sur le sujet. A l'initiative de Bruno Tuybens (SP.a), un texte similaire a été déposé à la Chambre. Il est contresigné par tous les partis, à l'exception du VB. La proposition de résolution sera examinée en Commission sans doute mardi et pourrait déjà être votée par la séance plénière jeudi prochain.

Trends.be, avec Belga

La Chambre a pris en considération et voté jeudi l'urgence pour une proposition de résolution demandant au gouvernement fédéral, par le biais de ses représentants à l'assemblée générale et au conseil d'administration des établissements financiers qui ont été aidés par le pouvoir fédéral, d'insister pour qu'il ne soit pas accordé de bonus excessifs aux administrateurs exécutifs et aux top managers tant que l'aide publique n'a pas été entièrement remboursée.Avril est traditionnellement le mois au cours duquel les entreprises publient leurs résultats et que les bonus sont déterminés pour les dirigeants et administrateurs. Depuis la crise bancaire, ces bonus font débat et celui-ci revient donc à nouveau à l'avant-plan.Le Parlement flamand a voté mercredi une résolution sur le sujet. A l'initiative de Bruno Tuybens (SP.a), un texte similaire a été déposé à la Chambre. Il est contresigné par tous les partis, à l'exception du VB. La proposition de résolution sera examinée en Commission sans doute mardi et pourrait déjà être votée par la séance plénière jeudi prochain.Trends.be, avec Belga