Le 1er décembre, une directive européenne sur les crédits à la consommation entrera en vigueur en Belgique. Les banques risqueront dès lors un an de prison et des amendes allant jusqu'à 100.000 euros si elles octroient un crédit alors qu'il était visible que des problèmes de remboursement se poseraient.

Les organismes de crédit seront également obligés d'informer plus précisément leurs clients, ce qui devrait leur permettre de comparer plus facilement les banques. De plus, les personnes qui peuvent obtenir un crédit auront désormais 14 jours de réflexion.

Par ailleurs, les clients d'une banque belge ne pourront plus avoir un compte courant dans le rouge pendant plus d'un mois, sinon la banque pourra bloquer son compte. Si les clients pourront encore être à découvert sur leur compte, il leur faudra avoir souscrit à un contrat de crédit en bonne et due forme.

Trends.be, avec Belga

Le 1er décembre, une directive européenne sur les crédits à la consommation entrera en vigueur en Belgique. Les banques risqueront dès lors un an de prison et des amendes allant jusqu'à 100.000 euros si elles octroient un crédit alors qu'il était visible que des problèmes de remboursement se poseraient.Les organismes de crédit seront également obligés d'informer plus précisément leurs clients, ce qui devrait leur permettre de comparer plus facilement les banques. De plus, les personnes qui peuvent obtenir un crédit auront désormais 14 jours de réflexion.Par ailleurs, les clients d'une banque belge ne pourront plus avoir un compte courant dans le rouge pendant plus d'un mois, sinon la banque pourra bloquer son compte. Si les clients pourront encore être à découvert sur leur compte, il leur faudra avoir souscrit à un contrat de crédit en bonne et due forme.Trends.be, avec Belga