La banque turque DenizBank, filiale de Dexia, mène des discussions avec sept grands noms pour le rachat de son activité d'assurance-vie, écrivent le journal français Les Echos et plusieurs médias turcs.

Les autorités européennes obligent Dexia, en échange de l'aide qu'elle a reçue de l'Etat, à se défaire de certaines activités. Les assurances-vie en Turquie, Deniz Emeklilik, seraient concernées.

Sept candidats repreneurs se sont manifestés, a indiqué le CEO Hakan Ates au journal turc Heberturk. Selon Les Echos, ils auraient jusqu'au 15 avril pour remettre une offre finale. La vente est prévue pour fin mai.

Parmi ces candidats figurent Axa et Groupama, selon le journal économique.

Trends.be, avec Belga

La banque turque DenizBank, filiale de Dexia, mène des discussions avec sept grands noms pour le rachat de son activité d'assurance-vie, écrivent le journal français Les Echos et plusieurs médias turcs.Les autorités européennes obligent Dexia, en échange de l'aide qu'elle a reçue de l'Etat, à se défaire de certaines activités. Les assurances-vie en Turquie, Deniz Emeklilik, seraient concernées.Sept candidats repreneurs se sont manifestés, a indiqué le CEO Hakan Ates au journal turc Heberturk. Selon Les Echos, ils auraient jusqu'au 15 avril pour remettre une offre finale. La vente est prévue pour fin mai.Parmi ces candidats figurent Axa et Groupama, selon le journal économique.Trends.be, avec Belga