Ces fonctionnalités seront retirées des téléphones dans les trois mois, selon la direction dans une communication au personnel. Contrairement aux e-mails, les SMS et autres messages via messagerie instantanée ne peuvent être archivés par la banque.

"Nous comprenons bien que cela modifiera votre travail et nous en sommes désolés", indique la note interne. "Mais il s'agit d'une étape nécessaire afin de s'assurer que Deutsche Bank continue à se conformer aux exigences réglementaires et légales."

La mesure vaut également pour les smartphones privés utilisés à des fins professionnelles par les employés.

Selon Bloomberg, cette mesure a été introduite pour rétablir la bonne réputation de la banque, sérieusement écornée depuis la crise financière de 2008 par son implication dans divers scandales, comme la vente de subprimes ou encore la manipulation des taux d'intérêt. En décembre, Deutsche Bank, en pleine restructuration, a négocié avec le ministère de la Justice américain une amende record de 7,2 milliards de dollars (6,9 milliards d'euros) pour solder son litige lié aux subprimes.