"Nous sommes au courant. Notre département Securitymonitoring suit l'affaire de près en permanence et fait fermer les sites de phishing", a réagi une porte-parole d'Argenta. La banque a averti ses clients de ne pas répondre aux mails leur demandant de communiquer leurs codes. En cas de doute, il est recommandé de prendre contact avec une agence.

Argenta travaille mercredi à trouver une solution à ses soucis techniques. Sa nouvelle plateforme en ligne, mise en route lors du week-end pascal, a connu des problèmes techniques. Le système n'a pas été en mesure de gérer l'affluence après son redémarrage, ce qui a entraîné notamment des retards dans le traitement de virements, par exemple, de salaires. Argenta avait dans la foulée désactivé son application (app) et son site temporairement.

La nuit de mardi à mercredi a été mise à profit pour trouver des solutions, de sorte que tout devrait à nouveau refonctionner normalement dès ce mercredi, assure-t-on au sein de la banque.

Argenta examine par ailleurs comment, le cas échéant, dédommager ses clients qui auraient pu être lésés, par exemple ceux qui peuvent prouver qu'ils n'ont pas pu exécuter certains virements à la suite des problèmes techniques.

"Nous sommes au courant. Notre département Securitymonitoring suit l'affaire de près en permanence et fait fermer les sites de phishing", a réagi une porte-parole d'Argenta. La banque a averti ses clients de ne pas répondre aux mails leur demandant de communiquer leurs codes. En cas de doute, il est recommandé de prendre contact avec une agence. Argenta travaille mercredi à trouver une solution à ses soucis techniques. Sa nouvelle plateforme en ligne, mise en route lors du week-end pascal, a connu des problèmes techniques. Le système n'a pas été en mesure de gérer l'affluence après son redémarrage, ce qui a entraîné notamment des retards dans le traitement de virements, par exemple, de salaires. Argenta avait dans la foulée désactivé son application (app) et son site temporairement. La nuit de mardi à mercredi a été mise à profit pour trouver des solutions, de sorte que tout devrait à nouveau refonctionner normalement dès ce mercredi, assure-t-on au sein de la banque. Argenta examine par ailleurs comment, le cas échéant, dédommager ses clients qui auraient pu être lésés, par exemple ceux qui peuvent prouver qu'ils n'ont pas pu exécuter certains virements à la suite des problèmes techniques.