Le nombre de crédits hypothécaires chez les jeunes de moins de 30 ans a baissé ces dernières années alors qu'il a augmenté substantiellement chez les 55 ans et plus. La part de ces derniers chez KBC atteint 14%.

La tendance aux crédits hypothécaires en hausse chez les personnes plus âgées s'explique, selon la banque, par la faiblesse des taux. La moitié de tous les preneurs de crédit hypothécaire chez KBC a 40 ans ou plus et emprunte soit pour rénover soit pour investir dans l'immobilier. "Afin de pouvoir ensuite louer un bien comme une alternative au compte d'épargne qui ne rapporte plus grand chose", souligne Lut De Lombaerde, gestionnaire crédits hypothécaires chez KBC.

Chez les jeunes de moins de 30 ans, un emprunt hypothécaire sert surtout à financer un premier achat. Leur part est passée de 25% en 2012 à 22% l'an dernier.

Le nombre de crédits hypothécaires chez les jeunes de moins de 30 ans a baissé ces dernières années alors qu'il a augmenté substantiellement chez les 55 ans et plus. La part de ces derniers chez KBC atteint 14%.La tendance aux crédits hypothécaires en hausse chez les personnes plus âgées s'explique, selon la banque, par la faiblesse des taux. La moitié de tous les preneurs de crédit hypothécaire chez KBC a 40 ans ou plus et emprunte soit pour rénover soit pour investir dans l'immobilier. "Afin de pouvoir ensuite louer un bien comme une alternative au compte d'épargne qui ne rapporte plus grand chose", souligne Lut De Lombaerde, gestionnaire crédits hypothécaires chez KBC. Chez les jeunes de moins de 30 ans, un emprunt hypothécaire sert surtout à financer un premier achat. Leur part est passée de 25% en 2012 à 22% l'an dernier.