Les fournisseurs de ces crédits frauduleux contactent les consommateurs par courrier électronique et au travers de médias sociaux comme Facebook, ou publient des publicités sur internet. "Les personnes qui les offrent sont des escrocs qui se font passer pour des prêteurs ou pour des collaborateurs d'établissements de crédit et n'hésitent pas à utiliser les noms d'entités agréées", ajoute la FSMA.

Les conditions de ces crédits sont souvent très alléchantes mais les faux prêteurs demandent aux consommateurs de couvrir préalablement certains frais, notamment une prime d'assurance ou des frais de dossier. Il est quasiment impossible de récupérer les sommes versées, prévient l'autorité.

La FSMA déconseille particulièrement de donner suite aux propositions de crédit de sociétés irrégulièrement actives comme "Dringende Lening", "Easy Loans/Allinone Loans", "Eeden Lening", "FNP Diensten", "Krediet S.A.", "Milecljk bank" et "Sotafin".

L'autorité invite les consommateurs à se méfier des crédits aux conditions particulièrement avantageuses et leur demandant de payer certains frais au préalable, ainsi que de vérifier si le prêteur dispose de l'agrément nécessaire.

Les fournisseurs de ces crédits frauduleux contactent les consommateurs par courrier électronique et au travers de médias sociaux comme Facebook, ou publient des publicités sur internet. "Les personnes qui les offrent sont des escrocs qui se font passer pour des prêteurs ou pour des collaborateurs d'établissements de crédit et n'hésitent pas à utiliser les noms d'entités agréées", ajoute la FSMA. Les conditions de ces crédits sont souvent très alléchantes mais les faux prêteurs demandent aux consommateurs de couvrir préalablement certains frais, notamment une prime d'assurance ou des frais de dossier. Il est quasiment impossible de récupérer les sommes versées, prévient l'autorité. La FSMA déconseille particulièrement de donner suite aux propositions de crédit de sociétés irrégulièrement actives comme "Dringende Lening", "Easy Loans/Allinone Loans", "Eeden Lening", "FNP Diensten", "Krediet S.A.", "Milecljk bank" et "Sotafin". L'autorité invite les consommateurs à se méfier des crédits aux conditions particulièrement avantageuses et leur demandant de payer certains frais au préalable, ainsi que de vérifier si le prêteur dispose de l'agrément nécessaire.