Cette cession fait partie de la réorientation stratégique menée par Crelan, où plus de 288.000 clients sont aujourd'hui coopérateurs, "en vue d'une plus forte focalisation sur le modèle de banque coopérative, orientée vers l'avenir".

Keytrade Bank appartient depuis 2005 au groupe Crelan et compte plus de 200.000 clients. Elle constitue la première banque en ligne de Belgique.

Pendant la phase de transition, Crelan, devenue banque 100% belge "avec un ancrage 100% coopératif" en 2015, continuera à fournir à Keytrade Bank le soutien nécessaire pour assurer la continuité.

Pour le Crédit Mutuel Arkéa, cette opération s'inscrit dans la stratégie de développement de ce groupe bancaire coopératif français sur le marché de la banque en ligne et des services financiers digitaux. Elle lui permettrait de devenir leader en Belgique et de renforcer significativement ses positions à l'échelle européenne.

La réalisation de l'opération devrait avoir lieu pendant le premier trimestre 2016 après information et consultation des organes représentatifs du personnel des différentes entités concernées, puis obtention des autorisations requises des autorités compétentes.

Cette cession fait partie de la réorientation stratégique menée par Crelan, où plus de 288.000 clients sont aujourd'hui coopérateurs, "en vue d'une plus forte focalisation sur le modèle de banque coopérative, orientée vers l'avenir".Keytrade Bank appartient depuis 2005 au groupe Crelan et compte plus de 200.000 clients. Elle constitue la première banque en ligne de Belgique.Pendant la phase de transition, Crelan, devenue banque 100% belge "avec un ancrage 100% coopératif" en 2015, continuera à fournir à Keytrade Bank le soutien nécessaire pour assurer la continuité.Pour le Crédit Mutuel Arkéa, cette opération s'inscrit dans la stratégie de développement de ce groupe bancaire coopératif français sur le marché de la banque en ligne et des services financiers digitaux. Elle lui permettrait de devenir leader en Belgique et de renforcer significativement ses positions à l'échelle européenne.La réalisation de l'opération devrait avoir lieu pendant le premier trimestre 2016 après information et consultation des organes représentatifs du personnel des différentes entités concernées, puis obtention des autorisations requises des autorités compétentes.