L'enquête intervient dans le cadre de la reprise de la banque par l'Etat belge, qui l'a achetée après la chute de Dexia pour un montant de 4 milliards d'euros. La Commission européenne avait provisoirement approuvé l'opération mais elle va désormais lancer une enquête approfondie sur cette reprise. Elle veut déterminer s'il y a eu des aides d'Etat susceptibles de perturber le marché belge.

Si l'enquête conclut à la présence d'une aide non autorisée, la Commission européenne réclamera des mesures compensatoires, qui pourraient avoir un impact sur l'emploi au sein de la banque.

Avec Belga

L'enquête intervient dans le cadre de la reprise de la banque par l'Etat belge, qui l'a achetée après la chute de Dexia pour un montant de 4 milliards d'euros. La Commission européenne avait provisoirement approuvé l'opération mais elle va désormais lancer une enquête approfondie sur cette reprise. Elle veut déterminer s'il y a eu des aides d'Etat susceptibles de perturber le marché belge. Si l'enquête conclut à la présence d'une aide non autorisée, la Commission européenne réclamera des mesures compensatoires, qui pourraient avoir un impact sur l'emploi au sein de la banque. Avec Belga