La panique continue de s'emparer des marchés financiers après plusieurs actions des banques centrales, dont la Fed, face à la propagation du coronavirus.

Jeudi dernier, le Bel20, créé en 1991, a connu la plus forte chute en une seule séance de son histoire, avec une dégringolade de 14,21%.

La panique continue de s'emparer des marchés financiers après plusieurs actions des banques centrales, dont la Fed, face à la propagation du coronavirus. Jeudi dernier, le Bel20, créé en 1991, a connu la plus forte chute en une seule séance de son histoire, avec une dégringolade de 14,21%.