Certes, il était déjà plus simple de passer d'une banque à une autre depuis 2009 et l'entrée en vigueur de l'ancien service de mobilité bancaire. Mais depuis ce 1er février, c'est encore plus facile et plus rapide. Les banques sont en effet désormais tenues de " s'arranger entre elles ". De sorte qu'il suf...

Certes, il était déjà plus simple de passer d'une banque à une autre depuis 2009 et l'entrée en vigueur de l'ancien service de mobilité bancaire. Mais depuis ce 1er février, c'est encore plus facile et plus rapide. Les banques sont en effet désormais tenues de " s'arranger entre elles ". De sorte qu'il suffit maintenant de faire savoir à votre nouvelle banque que vous voulez changer d'enseigne, et cela à l'aide du formulaire ad hoc téléchargeable sur la plateforme www.bankswitching.be, et le tour est joué. Bref, il ne faut plus contacter soi-même les personnes ou les organismes qui vous virent régulièrement de l'argent pour leur communiquer votre nouveau numéro de compte (votre employeur, par exemple). C'est votre nouvelle banque qui s'en chargera. Autrement dit, c'est elle qui contactera votre ancienne banque pour lui demander de transmettre toutes les informations attachées à votre compte, y compris celles liées aux domiciliations dont les bénéficiaires recevront également une notification (votre opérateur télécoms, par exemple). Le délai maximum pour effectuer le changement est fixé à 10 jours ouvrables. Précisons que tout ceci ne fonctionne que pour les comptes à vue (avec carte, etc.) et pas pour les comptes d'épargne. Si vous souhaitez transférer vos économies sur un autre livret dans une autre banque, vous devrez le faire vous-même. Cela ne marche pas non plus pour votre prêt hypothécaire.