Les plans de réinstallation sont liés au retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le patron de la banque se serait déjà rendu à Dublin notamment pour sonder le climat politique.

A la suite du référendum sur le Brexit du 23 juin, plusieurs entreprises du secteur financier londonien ont déjà envisagé un déplacement définitif ou temporaire de leurs activités. La capitale néerlandaise Amsterdam est souvent citée comme une position de repli possible.