"Certains mineurs de bitcoin ont été contraints de déposer le bilan" (vidéo)

04/12/18 à 15:53 - Mise à jour à 16:06

L'effondrement du cours du bitcoin nuit à la rentabilité du "minage" de la célèbre cryptomonnaie. Le bitcoin est-il en danger?

À la Banque nationale de Belgique, on s'intéresse de près aux cryptomonnaies! Vendredi dernier, une conférence consacrée aux monnaies faisait la part belle au bitcoin. À l'invitation de l'AEDBF (Association européenne de droit bancaire et financier), une série d'orateurs - plus ou moins sceptiques - se sont succédés pour partager leur vision du monde sulfureux des cryptomonnaies.

Parmi eux, Richard Baron, professeur de "computer science" à l'Université Jean Monnet à Lyon, s'est penché plus particulièrement sur le minage de bitcoin. Depuis le début de l'année, le cours du bitcoin ne cesse de s'effondrer. Il s'échange actuellement aux alentours de 3.500 euros. Fin 2017, la valeur du bitcoin avait grimpé jusqu'à 16.000 euros...

Cette dégringolade des prix a un impact sur le minage de bitcoin, ce processus informatique qui sert à valider les transactions et à créer de nouveaux bitcoins. Cette activité énergivore est de moins en moins rentable. Au point que de nombreux mineurs de bitcoin débranchent leurs machines. Et que l'on s'interroge de plus en plus sur la possibilité d'une "attaque à 51%" qui déstabiliserait complètement Bitcoin. Une attaque à 51% est un assaut informatique qui coaliserait une "armée" de mineurs rassemblant plus de la moitié des capacités informatiques dédiées au minage de bitcoin.

>> Lire également: Pourquoi le bitcoin s'effondre

Nos partenaires