Des clients américains, installés de longue date en Belgique, y travaillant et y payant leurs impôts, se sont vu signifier la fin de leur contrat avec la banque belge qui s'occupait de leurs comptes, rapporte mardi matin la RTBF radio. En cause: la législation FATCA (Foreign Accounts Tax Compliance Act), qui impose à toutes les institutions financières du monde de livrer aux Etats-Unis des informations sur tous les avoirs des Américains, sous peine de lourdes pénalités.

Cette obligation engendrerait trop de frais pour les banques belges, qui demandent donc à leurs clients américains de trouver une autre solution, indique la RTBF.

Des clients américains, installés de longue date en Belgique, y travaillant et y payant leurs impôts, se sont vu signifier la fin de leur contrat avec la banque belge qui s'occupait de leurs comptes, rapporte mardi matin la RTBF radio. En cause: la législation FATCA (Foreign Accounts Tax Compliance Act), qui impose à toutes les institutions financières du monde de livrer aux Etats-Unis des informations sur tous les avoirs des Américains, sous peine de lourdes pénalités. Cette obligation engendrerait trop de frais pour les banques belges, qui demandent donc à leurs clients américains de trouver une autre solution, indique la RTBF.