La Bourse de Shanghai a terminé lundi en chute de plus de 5%, trébuchant à nouveau après son plongeon de la semaine précédente, dans un marché affolé par la morosité de la conjoncture chinoise après la publication d'indicateurs sans éclat durant le week-end.

L'indice composite shanghaïen a dégringolé en clôture de 5,33%, ou 169,71 points, à 3.016,70 points.

Le rouble au plus bas depuis plus d'un an

Les marchés financiers russes chutaient également violemment lundi en début de séance, l'indice RTS de la Bourse de Moscou plongeant de plus de 4% et le rouble tombant au plus bas depuis plus d'un an, suivant les places asiatiques et les cours du pétrole.

Le dollar a dépassé 76 roubles et l'euro 83 roubles pour la première fois depuis décembre 2014, au moment de l'entrée de la Russie en crise monétaire. L'autre indice boursier moscovite, le Micex, libellé en roubles et donc moins sensible aux fluctuations de la monnaie, baissait d'environ 2,5%.

La Bourse de Shanghai a terminé lundi en chute de plus de 5%, trébuchant à nouveau après son plongeon de la semaine précédente, dans un marché affolé par la morosité de la conjoncture chinoise après la publication d'indicateurs sans éclat durant le week-end.L'indice composite shanghaïen a dégringolé en clôture de 5,33%, ou 169,71 points, à 3.016,70 points. Le rouble au plus bas depuis plus d'un an Les marchés financiers russes chutaient également violemment lundi en début de séance, l'indice RTS de la Bourse de Moscou plongeant de plus de 4% et le rouble tombant au plus bas depuis plus d'un an, suivant les places asiatiques et les cours du pétrole.Le dollar a dépassé 76 roubles et l'euro 83 roubles pour la première fois depuis décembre 2014, au moment de l'entrée de la Russie en crise monétaire. L'autre indice boursier moscovite, le Micex, libellé en roubles et donc moins sensible aux fluctuations de la monnaie, baissait d'environ 2,5%.