35 % des valeurs inscrites sur les écrans de cotation d'Euronext Bruxelles ont engrangé des gains depuis la chute de la banque américaine Lehman Brothers en septembre 2008, indique samedi le journal L'Echo.

Kinepolis (+ 156 %), Telenet (+ 139 %) et D'Ieteren (+ 133 %) s'en tirent le mieux. A l'autre bout du classement, Thenergo (- 95 %), Dexia (- 94 %) et Euronav (- 87 %) ont connu les plus fortes baisses.

C'est dans les rangs des petites et moyennes entreprises que les actions semblent avoir le mieux résisté.

Des différences existent au sein d'un même secteur. Ainsi, Colruyt accuse une perte de 16 %, tandis que Delhaize Group conserve un gain de 4,2 %. Elia s'adjuge 14,3 % mais GDF Suez se contracte de 41 %.

Trends.be, avec Belga

35 % des valeurs inscrites sur les écrans de cotation d'Euronext Bruxelles ont engrangé des gains depuis la chute de la banque américaine Lehman Brothers en septembre 2008, indique samedi le journal L'Echo.Kinepolis (+ 156 %), Telenet (+ 139 %) et D'Ieteren (+ 133 %) s'en tirent le mieux. A l'autre bout du classement, Thenergo (- 95 %), Dexia (- 94 %) et Euronav (- 87 %) ont connu les plus fortes baisses.C'est dans les rangs des petites et moyennes entreprises que les actions semblent avoir le mieux résisté.Des différences existent au sein d'un même secteur. Ainsi, Colruyt accuse une perte de 16 %, tandis que Delhaize Group conserve un gain de 4,2 %. Elia s'adjuge 14,3 % mais GDF Suez se contracte de 41 %.Trends.be, avec Belga