Le bon d'État à 5 ans, assorti d'un intérêt de 0,9%, a été souscrit à hauteur de 3,8 millions d'euros tandis que celui à 8 ans, dont l'intérêt était fixé à 1,75%, a été souscrit à hauteur de 11,8 millions.

La période de souscription s'étalait du 21 février au 3 mars.

L'an dernier, les traditionnelles quatre émissions de bons d'État avaient permis de récolter auprès des particuliers 66,35 millions d'euros.

Le bon d'État à 5 ans, assorti d'un intérêt de 0,9%, a été souscrit à hauteur de 3,8 millions d'euros tandis que celui à 8 ans, dont l'intérêt était fixé à 1,75%, a été souscrit à hauteur de 11,8 millions. La période de souscription s'étalait du 21 février au 3 mars. L'an dernier, les traditionnelles quatre émissions de bons d'État avaient permis de récolter auprès des particuliers 66,35 millions d'euros.