La banque a revu son dividende à la hausse de 2,6% pour 2019, à 3,10 euros par action. Avec 7,7% des parts, la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI) peut attendre 298,3 millions d'euros. L'an dernier, l'Etat avait obtenu 291 millions d'euros.

Il ressort également des résultats annuels de BNP Paribas que la banque de détail en Belgique (BNP Paribas Fortis) a un peu moins performé l'an dernier. Son chiffre d'affaires a connu une baisse de 2%, pour s'établir à 3,5 milliards d'euros. Les crédits étaient en hausse de 4,4% et les dépôts de 5,1%.

Les revenus d'intérêts ont eux baissé de 3,1%, l'impact de l'environnement de taux bas n'étant que partiellement compensé par la hausse des volumes de crédit. Le résultat avant impôt est de 929 millions d'euros, soit une baisse de 5,1% par rapport à l'année précédente. Dans sa totalité, le groupe BNP Paribas a signé un exercice 2019 assez solide avec un bénéfice net en hausse de 8,6% à 8,17 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires a crû de près de 5%, à 44,6 milliards d'euros, supérieur aux prévisions.

La banque a revu son dividende à la hausse de 2,6% pour 2019, à 3,10 euros par action. Avec 7,7% des parts, la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI) peut attendre 298,3 millions d'euros. L'an dernier, l'Etat avait obtenu 291 millions d'euros. Il ressort également des résultats annuels de BNP Paribas que la banque de détail en Belgique (BNP Paribas Fortis) a un peu moins performé l'an dernier. Son chiffre d'affaires a connu une baisse de 2%, pour s'établir à 3,5 milliards d'euros. Les crédits étaient en hausse de 4,4% et les dépôts de 5,1%. Les revenus d'intérêts ont eux baissé de 3,1%, l'impact de l'environnement de taux bas n'étant que partiellement compensé par la hausse des volumes de crédit. Le résultat avant impôt est de 929 millions d'euros, soit une baisse de 5,1% par rapport à l'année précédente. Dans sa totalité, le groupe BNP Paribas a signé un exercice 2019 assez solide avec un bénéfice net en hausse de 8,6% à 8,17 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires a crû de près de 5%, à 44,6 milliards d'euros, supérieur aux prévisions.