Âgé de 51 ans, et né, pour la petite histoire, à quelques centaines de mètres de l'actuel siège du groupe Belfius dans le centre de Bruxelles, Dirk Vanderschrick est dans la maison depuis près 30 ans et a successivement travaillé au sein de Bacob, Dexia puis Belfius, que ce soit dans des activités de banque ou d'assurances. Le nouveau CEO de Belfius Insurance succède à Eric Kleijnen, qui avait quitté ses fonctions en octobre 2016, contraignant Marc Raisière, CEO du groupe Belfius, à assurer ces fonctions ad interim.

Dirk Vanderschrick est déjà membre du comité de direction de Belfius Banque, où il est responsable des activités dites "retail & commercial". Une fonction-clef qu'il conservera et cumulera donc avec celle de CEO de Belfius Insurance. Ce cumul témoigne de la volonté de Belfius d'intensifier la collaboration entre Belfius Banque et Belfius Insurance, singulièrement sur le marché des particuliers et des clients professionnels.

Cet alignement, formalisé en interne par le programme "Belfius together", doit permettre de renforcer la croissance du groupe et de mieux répondre aux besoins des clients, notamment via le "digital" (outils numériques). Il se traduira également par des investissements communs en matière informatique, le choix d'un seul responsable en matière de ressources humaines ou encore "la création de lignes organisationnelles fonctionnelles mutuelles dans pratiquement toutes les directions".

Par contre, tant Belfius Banque que Belfius Insurance conserveront des conseils d'administration, des comités de direction et des organes de concertation sociale distincts.

L'alignement renforcé entre les pôles bancaires et d'assurances permettra en outre des synergies représentant 20 fonctions en 2017 et 60 fonctions au total dans les cinq ans. Ces synergies n'auront toutefois pas de conséquences sur les plans de personnel déjà annoncés mais seront réinvesties dans des projets stratégiques, insiste Belfius. Son CEO, Marc Raisière, a ainsi rappelé lundi combien "la dynamique de croissance" dans laquelle s'inscrit le bancassureur ouvre des opportunités de nouvelles fonctions au sein du groupe.

Belfius Insurance est le cinquième assureur du pays avec une part de marché de 6,1% (6,8% en vie et 5,2% en non-vie). En 2016, ce pôle a contribué à hauteur de près de 40% au bénéfice net du groupe Belfius avec un résultat net de 201 millions d'euros (535 millions d'euros au total pour le groupe). Belfius Insurance se repose sur le réseau d'agences bancaires Belfius, sur les AP assurances ainsi que sur Corona Direct.

Âgé de 51 ans, et né, pour la petite histoire, à quelques centaines de mètres de l'actuel siège du groupe Belfius dans le centre de Bruxelles, Dirk Vanderschrick est dans la maison depuis près 30 ans et a successivement travaillé au sein de Bacob, Dexia puis Belfius, que ce soit dans des activités de banque ou d'assurances. Le nouveau CEO de Belfius Insurance succède à Eric Kleijnen, qui avait quitté ses fonctions en octobre 2016, contraignant Marc Raisière, CEO du groupe Belfius, à assurer ces fonctions ad interim. Dirk Vanderschrick est déjà membre du comité de direction de Belfius Banque, où il est responsable des activités dites "retail & commercial". Une fonction-clef qu'il conservera et cumulera donc avec celle de CEO de Belfius Insurance. Ce cumul témoigne de la volonté de Belfius d'intensifier la collaboration entre Belfius Banque et Belfius Insurance, singulièrement sur le marché des particuliers et des clients professionnels. Cet alignement, formalisé en interne par le programme "Belfius together", doit permettre de renforcer la croissance du groupe et de mieux répondre aux besoins des clients, notamment via le "digital" (outils numériques). Il se traduira également par des investissements communs en matière informatique, le choix d'un seul responsable en matière de ressources humaines ou encore "la création de lignes organisationnelles fonctionnelles mutuelles dans pratiquement toutes les directions". Par contre, tant Belfius Banque que Belfius Insurance conserveront des conseils d'administration, des comités de direction et des organes de concertation sociale distincts. L'alignement renforcé entre les pôles bancaires et d'assurances permettra en outre des synergies représentant 20 fonctions en 2017 et 60 fonctions au total dans les cinq ans. Ces synergies n'auront toutefois pas de conséquences sur les plans de personnel déjà annoncés mais seront réinvesties dans des projets stratégiques, insiste Belfius. Son CEO, Marc Raisière, a ainsi rappelé lundi combien "la dynamique de croissance" dans laquelle s'inscrit le bancassureur ouvre des opportunités de nouvelles fonctions au sein du groupe. Belfius Insurance est le cinquième assureur du pays avec une part de marché de 6,1% (6,8% en vie et 5,2% en non-vie). En 2016, ce pôle a contribué à hauteur de près de 40% au bénéfice net du groupe Belfius avec un résultat net de 201 millions d'euros (535 millions d'euros au total pour le groupe). Belfius Insurance se repose sur le réseau d'agences bancaires Belfius, sur les AP assurances ainsi que sur Corona Direct.