Une prestation qualifiée d'"exceptionnelle" par ses dirigeants et obtenue malgré le contexte de taux bas.

Cette performance autorise le groupe, sous réserve de l'approbation des autorités compétentes, à envisager le paiement à l'Etat belge, son actionnaire, d'un dividende intérimaire de 75 millions d'euros.

Le gouvernement fédéral a décidé dernièrement une privatisation partielle de Belfius par le truchement d'une introduction en Bourse.

Une prestation qualifiée d'"exceptionnelle" par ses dirigeants et obtenue malgré le contexte de taux bas. Cette performance autorise le groupe, sous réserve de l'approbation des autorités compétentes, à envisager le paiement à l'Etat belge, son actionnaire, d'un dividende intérimaire de 75 millions d'euros. Le gouvernement fédéral a décidé dernièrement une privatisation partielle de Belfius par le truchement d'une introduction en Bourse.