Le Japon est, dans bien des domaines, en avance sur les économies européennes. C'est vrai technologiquement, mais ça l'est également sur le plan démographique (le Japon a une vingtaine d'années d'avance en matière de vieillissement de la population). Dès lors, il n'est pas étonnant que dans le domaine de la politique monétaire, les Japonais aient aussi un peu d'avance. En effet, devant se battre contre une croissance faiblarde et la déflation depuis près de 20 ans, la Banque centrale du Japon (BoJ) a tenté à peu près tout ce qui est possible et raisonnable de tenter sur le plan monétaire : taux zéro, achats massifs d'obligations et même d'actions via les ETF, etc. Depuis janvier, la BoJ s'est même risquée à la politique de taux négatifs.
...