En 2015, 283 cas de fraude à la banque en ligne ont été signalés pour un butin total de 1,018 million d'euros, contre 277 cas pour 653.082 euros en 2014. Il s'agit de montants nets, c'est-à-dire après déduction des fonds récupérés, précise la fédération.

Les fraudeurs s'en sont davantage pris aux professionnels en 2015, via des logiciels malveillants, ce qui leur a permis de dérober des sommes plus élevées, explique Febelfin. Ce phénomène est apparu clairement durant le deuxième trimestre de 2015, au cours duquel les fraudeurs se sont emparés de 538.899 euros en seulement 57 attaques.

Les cas de fraude à la banque en ligne sont néanmoins en forte baisse depuis deux ans. En 2012 et 2013, 1.003 et 1.772 cas avaient été signalés.

Febelfin appelle par ailleurs à la vigilance contre le hameçonnage et souligne l'importance de ne jamais envoyer sa carte par courrier ou ses codes par SMS ou courriel.

En 2015, 283 cas de fraude à la banque en ligne ont été signalés pour un butin total de 1,018 million d'euros, contre 277 cas pour 653.082 euros en 2014. Il s'agit de montants nets, c'est-à-dire après déduction des fonds récupérés, précise la fédération. Les fraudeurs s'en sont davantage pris aux professionnels en 2015, via des logiciels malveillants, ce qui leur a permis de dérober des sommes plus élevées, explique Febelfin. Ce phénomène est apparu clairement durant le deuxième trimestre de 2015, au cours duquel les fraudeurs se sont emparés de 538.899 euros en seulement 57 attaques. Les cas de fraude à la banque en ligne sont néanmoins en forte baisse depuis deux ans. En 2012 et 2013, 1.003 et 1.772 cas avaient été signalés. Febelfin appelle par ailleurs à la vigilance contre le hameçonnage et souligne l'importance de ne jamais envoyer sa carte par courrier ou ses codes par SMS ou courriel.