Les souscriptions se terminent ce 27 novembre à minuit. Le suspense est donc toujours entier : NewB réussira-t-elle à lever 30 millions d'euros de capitaux frais pour cette date, comme l'exigent la Banque nationale et la Banque centrale européennes, les gendarmes bancaires ? Cette augmentation de capital est une condition nécessaire (mais pas suffisante) pour que NewB puisse recevoir sa licence bancaire, une décision que doit prendre la BCE pour le mois de février prochain.

Lundi, l'ULB a annoncé avoir investi 200.000 euros dans le projet. Et ce mardi, face au parlement wallon, le ministre président wallon Willy Borsus a déclaré que son gouvernement se pencherait sur le dossier afin de voir si la Région investirait elle aussi dans la coopérative, malgré un premier avis négatif de la SRIW.