"Pour nous, c'est clair: il est trop tôt pour une sortie", a dit M. Asmussen lors d'une manifestation à Berlin. Ce qui n'empêche pas, a-t-il ajouté, de se pencher sur la question "sur le plan intellectuel". Il a d'ailleurs répété l'engagement de la BCE à maintenir ses taux bas "aussi longtemps que nécessaire".

Sur fond de crise de la dette puis économique dans l'union monétaire, l'institution monétaire de Francort a mis la zone euro sous perfusion, par le biais de taux d'intérêt très bas, de prêts massifs aux banques, le tout flanqué de la promesse d'acheter autant de dette publique des Etats dans le besoin que nécessaire.

La Réserve fédérale américaine aussi soutient depuis des mois l'économie, mais a indiqué vouloir progressivement ralentir ses achats de dette. Cette perspective, qui ne s'est pas concrétisée pour le moment, met les marchés en émoi et suscite des interrogations aussi sur le cas européen.

Toutefois, la situation conjoncturelle de la zone euro n'est pas comparable à celle, meilleure, des Etats-Unis, a indiqué M. Asmussen.

"Pour nous, c'est clair: il est trop tôt pour une sortie", a dit M. Asmussen lors d'une manifestation à Berlin. Ce qui n'empêche pas, a-t-il ajouté, de se pencher sur la question "sur le plan intellectuel". Il a d'ailleurs répété l'engagement de la BCE à maintenir ses taux bas "aussi longtemps que nécessaire". Sur fond de crise de la dette puis économique dans l'union monétaire, l'institution monétaire de Francort a mis la zone euro sous perfusion, par le biais de taux d'intérêt très bas, de prêts massifs aux banques, le tout flanqué de la promesse d'acheter autant de dette publique des Etats dans le besoin que nécessaire. La Réserve fédérale américaine aussi soutient depuis des mois l'économie, mais a indiqué vouloir progressivement ralentir ses achats de dette. Cette perspective, qui ne s'est pas concrétisée pour le moment, met les marchés en émoi et suscite des interrogations aussi sur le cas européen. Toutefois, la situation conjoncturelle de la zone euro n'est pas comparable à celle, meilleure, des Etats-Unis, a indiqué M. Asmussen.