Depuis mars dernier (1,39%), où l'inflation avait atteint son plus bas niveau depuis février 2016, elle n'a cessé d'augmenter de mois en mois, pour atteindre 2,78% en novembre. En décembre, elle a réamorcé une chute de 0,26 point de pourcentage, pour s'établir à 2,34%. L'indice des prix à la consommation du mois de décembre 2018 s'élève ainsi à 108,22 points.

L'indice santé a lui baissé de 0,03 point, à 108,45 points tandis que l'inflation calculée sur la base de l'indice santé est en repli, passant de 2,48% à 2,17%. Quant à l'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 107,20 points, il n'a pas été atteint ce mois-ci. Le précédent dépassement remonte au mois d'août 2018.

Les principales augmentations de prix ont concerné les villages de vacances, les voyages à l'étranger, la viande, les billets d'avion, les légumes et l'achat de véhicules. Ces hausses ont été principalement compensées par la baisse du prix des carburants, de l'électricité, du gaz naturel, des fruits, des boissons alcoolisées ainsi que des services combinés de télécommunication.

Depuis mars dernier (1,39%), où l'inflation avait atteint son plus bas niveau depuis février 2016, elle n'a cessé d'augmenter de mois en mois, pour atteindre 2,78% en novembre. En décembre, elle a réamorcé une chute de 0,26 point de pourcentage, pour s'établir à 2,34%. L'indice des prix à la consommation du mois de décembre 2018 s'élève ainsi à 108,22 points. L'indice santé a lui baissé de 0,03 point, à 108,45 points tandis que l'inflation calculée sur la base de l'indice santé est en repli, passant de 2,48% à 2,17%. Quant à l'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 107,20 points, il n'a pas été atteint ce mois-ci. Le précédent dépassement remonte au mois d'août 2018. Les principales augmentations de prix ont concerné les villages de vacances, les voyages à l'étranger, la viande, les billets d'avion, les légumes et l'achat de véhicules. Ces hausses ont été principalement compensées par la baisse du prix des carburants, de l'électricité, du gaz naturel, des fruits, des boissons alcoolisées ainsi que des services combinés de télécommunication.