Les ministres des finances et les présidents des banques centrales discutent de l'état de l'économie mondiale lors des réunions de ces deux organisations soeurs. L'augmentation des quote-parts au FMI sera sans aucun doute à l'agenda des réunions. Le Fonds Monétaire International veut disposer de ressources suffisantes. Les USA, principaux contributeurs, sont réticents à une augmentation.

La réunion est particulière pour la Belgique. La Belgique a de nouveau été reconduite dans ses fonctions en tant que présidente de son groupe électif. Les pays sont classés sur base d'un poids relatif basé notamment sur les contributions au FMI. La Belgique se trouve dans un groupe électif de 15 pays, dont les Pays-Bas. La Belgique s'exprimera au nom de ces 15 pays au sein du Comité monétaire et financier international.

La réunion à la Banque mondiale aura aussi un caractère particulier cette année. L'organisation soeur du FMI et la plus grande institution pour la coopération mondiale dans le monde a un nouveau patron depuis quelques jours, l'Américain David Malpass. L'homme est connu pour être un fidèle partisan du président américain Donald Trump.