Toutes les divisions de la "Corporate & Institutional Bank" (CIB) d'ABN Amro ont été passées au crible ces derniers mois, a dit une source bien informée au journal. Les détails seront divulgués mercredi, lors de la présentation des résultats semestriels. On connaitra alors à quel point l'envergure de la banque d'affaires sera diminuée.

Selon les informations du Telegraaf, le patron Kees van Dijkhuizen est d'avis que le fait de garder une partie de la banque d'affaires a une importance stratégique afin de conserver de grands clients aux Pays-Bas. Il a dès lors résisté aux pressions des actionnaires, qui souhaitaient fermer purement et simplement la CIB.

Toutes les divisions de la "Corporate & Institutional Bank" (CIB) d'ABN Amro ont été passées au crible ces derniers mois, a dit une source bien informée au journal. Les détails seront divulgués mercredi, lors de la présentation des résultats semestriels. On connaitra alors à quel point l'envergure de la banque d'affaires sera diminuée. Selon les informations du Telegraaf, le patron Kees van Dijkhuizen est d'avis que le fait de garder une partie de la banque d'affaires a une importance stratégique afin de conserver de grands clients aux Pays-Bas. Il a dès lors résisté aux pressions des actionnaires, qui souhaitaient fermer purement et simplement la CIB.