Cette baisse du nombre de passagers sur base mensuelle, à laquelle l'aéroport carolorégien n'était plus guère habitué ces dernières années, s'explique par la décision de la compagnie aérienne Ryanair de lancer, fin février 2014, 10 liaisons depuis l'aéroport de Zaventem. Le recul est toutefois moins prononcé que les prévisions établies à la suite de ce transfert d'activités vers Brussels Airport, explique-t-on du côté de BSCA. Le mois de mars a par ailleurs été marqué par l'arrivée de la compagnie turque Pegasus Airlines qui relie désormais quotidiennement Charleroi à son hub d'Istanbul. (Belga)

Cette baisse du nombre de passagers sur base mensuelle, à laquelle l'aéroport carolorégien n'était plus guère habitué ces dernières années, s'explique par la décision de la compagnie aérienne Ryanair de lancer, fin février 2014, 10 liaisons depuis l'aéroport de Zaventem. Le recul est toutefois moins prononcé que les prévisions établies à la suite de ce transfert d'activités vers Brussels Airport, explique-t-on du côté de BSCA. Le mois de mars a par ailleurs été marqué par l'arrivée de la compagnie turque Pegasus Airlines qui relie désormais quotidiennement Charleroi à son hub d'Istanbul. (Belga)