Les volumes de gaz naturel transportés vers les pays voisins (50,9 TWh), qui ont aussi connu un hiver doux, étaient inférieurs d'environ 34% par rapport au premier trimestre de l'année passée. "La douceur des températures a également affecté le volume total de gaz naturel négocié sur les points de négoce gazier belges Zeebrugge Beach et ZTP, le hub de négoce pour le marché intérieur. Entre janvier et mars 2014, un total de 220 TWh a été négocié, ce qui représente une baisse de 5% par rapport à la même période l'an passé", précise encore Fluxys Belgium. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de l'entreprise a atteint 121,8 millions d'euros contre 130,7 millions d'euros à la même période en 2013 (-6,8%). (Belga)

Les volumes de gaz naturel transportés vers les pays voisins (50,9 TWh), qui ont aussi connu un hiver doux, étaient inférieurs d'environ 34% par rapport au premier trimestre de l'année passée. "La douceur des températures a également affecté le volume total de gaz naturel négocié sur les points de négoce gazier belges Zeebrugge Beach et ZTP, le hub de négoce pour le marché intérieur. Entre janvier et mars 2014, un total de 220 TWh a été négocié, ce qui représente une baisse de 5% par rapport à la même période l'an passé", précise encore Fluxys Belgium. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de l'entreprise a atteint 121,8 millions d'euros contre 130,7 millions d'euros à la même période en 2013 (-6,8%). (Belga)