"L'inspection s'est inscrite dans le cadre d'un programme européen de standardisation qui a débuté en 2012 et qui a pour objectif la mise en application, par les autorités compétentes, de la réglementation européenne en vigueur et de ses critères d'implémentation. Ces inspections de standardisation font partie intégrante du processus normal de suivi de l'ensemble des Etats membres en charge de la supervision de la sécurité aérienne", souligne le SPF Mobilité et Transport. "En outre, des plans d'actions ont été établis et d'autres sont en préparation pour rencontrer tous les aspects du rapport, en concertation avec l'AESA. Ainsi, nous maintiendrons à un niveau élevé la réputation de qualité de nos inspections", précise-t-on encore. Le SPF Mobilité et Transports a par ailleurs insisté sur les conclusions de l'AESA qui indiquent "qu'aucun élément n'indique un quelconque danger direct pour la sécurité aérienne en Belgique." Selon le journal L'Echo, un audit réalisé par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), se montre très critique par rapport à Belgocontrol et à son autorité de supervision, la BSA-ANS. L'audit épingle par exemple des lacunes dans le fonctionnement de cette dernière et estime que Belgocontrol fonctionnerait en roue libre. (PVO)

"L'inspection s'est inscrite dans le cadre d'un programme européen de standardisation qui a débuté en 2012 et qui a pour objectif la mise en application, par les autorités compétentes, de la réglementation européenne en vigueur et de ses critères d'implémentation. Ces inspections de standardisation font partie intégrante du processus normal de suivi de l'ensemble des Etats membres en charge de la supervision de la sécurité aérienne", souligne le SPF Mobilité et Transport. "En outre, des plans d'actions ont été établis et d'autres sont en préparation pour rencontrer tous les aspects du rapport, en concertation avec l'AESA. Ainsi, nous maintiendrons à un niveau élevé la réputation de qualité de nos inspections", précise-t-on encore. Le SPF Mobilité et Transports a par ailleurs insisté sur les conclusions de l'AESA qui indiquent "qu'aucun élément n'indique un quelconque danger direct pour la sécurité aérienne en Belgique." Selon le journal L'Echo, un audit réalisé par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), se montre très critique par rapport à Belgocontrol et à son autorité de supervision, la BSA-ANS. L'audit épingle par exemple des lacunes dans le fonctionnement de cette dernière et estime que Belgocontrol fonctionnerait en roue libre. (PVO)