Selon l'accord, les déposants auront deux options. Soit ils pourront conserver leur argent de manière anonyme en payant une taxe de 30%, soit ils pourront communiquer leurs avoirs aux autorités fiscales grecques. La concertation à ce sujet est menée depuis 2011 mais il n'y avait encore rien eu de concret à ce sujet. La signature d'un accord était attendue pour la fin du mois de septembre. Il n'existe aucun chiffre exact quant au nombre de Grecs ayant déposé leur argent à l'étranger. Selon la presse grecque, le montant total de ces dépôts pourrait atteindre les 200 milliards d'euros. (MUA)

Selon l'accord, les déposants auront deux options. Soit ils pourront conserver leur argent de manière anonyme en payant une taxe de 30%, soit ils pourront communiquer leurs avoirs aux autorités fiscales grecques. La concertation à ce sujet est menée depuis 2011 mais il n'y avait encore rien eu de concret à ce sujet. La signature d'un accord était attendue pour la fin du mois de septembre. Il n'existe aucun chiffre exact quant au nombre de Grecs ayant déposé leur argent à l'étranger. Selon la presse grecque, le montant total de ces dépôts pourrait atteindre les 200 milliards d'euros. (MUA)