Leur démarche fait suite à l'annonce de la direction liégeoise d'ArcelorMittal, jeudi, qui les a informés de son intention d'arrêter définitivement sept sites de production sur les douze que compte la phase à froid dans le bassin. 1.300 travailleurs devraient être impactés par cette fermeture, à ajouter aux 795 personnes déjà touchées par l'arrêt de la phase à chaud, annoncé en octobre 2011. (MUA)

Leur démarche fait suite à l'annonce de la direction liégeoise d'ArcelorMittal, jeudi, qui les a informés de son intention d'arrêter définitivement sept sites de production sur les douze que compte la phase à froid dans le bassin. 1.300 travailleurs devraient être impactés par cette fermeture, à ajouter aux 795 personnes déjà touchées par l'arrêt de la phase à chaud, annoncé en octobre 2011. (MUA)