"Les prix des produits premiers, comme les céréales et les matériaux d'emballage, ont récemment connu de fortes augmentations. Les prix de l'énergie continuent également à monter. Finalement, l'inflation, estimée à 2,9% par le Bureau fédéral du Plan, engendre une augmentation des coûts salariaux", explique le brasseur pour justifier cette hausse de prix. (HERWIG VERGULT)

"Les prix des produits premiers, comme les céréales et les matériaux d'emballage, ont récemment connu de fortes augmentations. Les prix de l'énergie continuent également à monter. Finalement, l'inflation, estimée à 2,9% par le Bureau fédéral du Plan, engendre une augmentation des coûts salariaux", explique le brasseur pour justifier cette hausse de prix. (HERWIG VERGULT)