En difficultés, Alfacam a bénéficié pendant plusieurs mois d'une protection à l'égard de ses créanciers mais on apprenait lundi que les banques ne voulaient plus soutenir l'entreprise, ce qui met en péril la continuité de ses opérations. Depuis lundi, la faillite de l'entreprise, qui emploie 120 personnes, semble inéluctable. (Belga)

En difficultés, Alfacam a bénéficié pendant plusieurs mois d'une protection à l'égard de ses créanciers mais on apprenait lundi que les banques ne voulaient plus soutenir l'entreprise, ce qui met en péril la continuité de ses opérations. Depuis lundi, la faillite de l'entreprise, qui emploie 120 personnes, semble inéluctable. (Belga)