Pour les trois premiers mois de l'année, la perte nette s'est établie à 73 millions d'euros contre 353 millions un an plus tôt, et à 101 millions d'euros si l'on intègre l'activité Entreprises, dont la cession a été annoncée en février pour 268 millions d'euros à la société d'investissements en technologie China Huaxin, dans le cadre du plan "Shift" de recentrage des activités d'Alcatel. Le chiffre d'affaires du groupe s'affiche quant à lui à 3,1 milliards d'euros (en données pro-forma) avec l'activité Entreprises, contre 3,2 milliards un an plus tôt, détaille le groupe dans un communiqué. "Nous commençons l'année 2014 comme nous avons terminé l'année 2013, totalement concentrés sur la mise en oeuvre du Plan Shift. Après l'assainissement de la situation financière de l'entreprise l'an dernier, nous sommes encouragés par les progrès continus observés au 1er trimestre à poursuivre sur la voie que nous nous sommes tracée", se félicite M. Combes, cité dans le communiqué. En 2013, Alcatel-Lucent avait essuyé une perte nette de 1,3 milliard d'euros, contre plus de 2 milliards en 2012. (Belga)

Pour les trois premiers mois de l'année, la perte nette s'est établie à 73 millions d'euros contre 353 millions un an plus tôt, et à 101 millions d'euros si l'on intègre l'activité Entreprises, dont la cession a été annoncée en février pour 268 millions d'euros à la société d'investissements en technologie China Huaxin, dans le cadre du plan "Shift" de recentrage des activités d'Alcatel. Le chiffre d'affaires du groupe s'affiche quant à lui à 3,1 milliards d'euros (en données pro-forma) avec l'activité Entreprises, contre 3,2 milliards un an plus tôt, détaille le groupe dans un communiqué. "Nous commençons l'année 2014 comme nous avons terminé l'année 2013, totalement concentrés sur la mise en oeuvre du Plan Shift. Après l'assainissement de la situation financière de l'entreprise l'an dernier, nous sommes encouragés par les progrès continus observés au 1er trimestre à poursuivre sur la voie que nous nous sommes tracée", se félicite M. Combes, cité dans le communiqué. En 2013, Alcatel-Lucent avait essuyé une perte nette de 1,3 milliard d'euros, contre plus de 2 milliards en 2012. (Belga)