Les bateliers néerlandais sont également, en raison d'un nombre trop important de navires, contraints de transporter des marchandises à un prix inférieur au prix de revient. Quelque 900 nouveaux gros navires ont été construits ces dernières années. Neuf propriétaires sur dix sont confrontés à des difficultés financières ou à des dettes importantes, estime Sunniva Fluitsma. "Cette situation ne peut plus durer. Nous demandons à la ministre néerlandaise de l'Infrastructure Melanie Schultz d'intervenir". En Belgique, quelques centaines de bateliers de la navigation intérieure bloquent les voies d'eau. (Belga)

Les bateliers néerlandais sont également, en raison d'un nombre trop important de navires, contraints de transporter des marchandises à un prix inférieur au prix de revient. Quelque 900 nouveaux gros navires ont été construits ces dernières années. Neuf propriétaires sur dix sont confrontés à des difficultés financières ou à des dettes importantes, estime Sunniva Fluitsma. "Cette situation ne peut plus durer. Nous demandons à la ministre néerlandaise de l'Infrastructure Melanie Schultz d'intervenir". En Belgique, quelques centaines de bateliers de la navigation intérieure bloquent les voies d'eau. (Belga)