Depuis le 2 octobre (date de la mise en vente de la banque), le front commun syndical essaye d'obtenir, tant auprès de la direction en Belgique que du conseil d'administration de Delta Lloyd Groep aux Pays-Bas, des garanties de sécurité d'emploi de longue durée pour le personnel, précise le front commun. Mais cela leur a été refusé car cet accord pèserait trop lourd sur le futur prix de vente, ajoutent les syndicats. Les délégations syndicales sont d'avis que le personnel a déjà fait de gros sacrifices pour la banque Delta Lloyd. Ils parlent de 450 emplois perdus depuis 2010. "C'est maintenant aux employeurs de faire un geste", estiment-ils. Ce mercredi, les représentants du personnel déposeront une gerbe funéraire devant les bâtiments de l'entreprise à Amsterdam. (Belga)

Depuis le 2 octobre (date de la mise en vente de la banque), le front commun syndical essaye d'obtenir, tant auprès de la direction en Belgique que du conseil d'administration de Delta Lloyd Groep aux Pays-Bas, des garanties de sécurité d'emploi de longue durée pour le personnel, précise le front commun. Mais cela leur a été refusé car cet accord pèserait trop lourd sur le futur prix de vente, ajoutent les syndicats. Les délégations syndicales sont d'avis que le personnel a déjà fait de gros sacrifices pour la banque Delta Lloyd. Ils parlent de 450 emplois perdus depuis 2010. "C'est maintenant aux employeurs de faire un geste", estiment-ils. Ce mercredi, les représentants du personnel déposeront une gerbe funéraire devant les bâtiments de l'entreprise à Amsterdam. (Belga)