Une quarantaine de militants ont dressé un piquet de grève dès 6 heures ce lundi matin, empêchant une centaine de travailleurs d'entrer sur le site. "Nous avons un cahier de revendications - prévoyant notamment une augmentation du pouvoir d'achat et une sécurité d'emploi - mais à chaque fois, on nous répond par la négative. Nous avons donc prévu 3 dates d'actions", a expliqué Yannick Urbain (FGTB). Febelco dispose d'implantations à Frameries, Izegem, Hasselt, Olen, Bruges, Wijnegem, Diest et Kortenberg. Le groupe emploie un millier de travailleurs en Belgique. (Belga)

Une quarantaine de militants ont dressé un piquet de grève dès 6 heures ce lundi matin, empêchant une centaine de travailleurs d'entrer sur le site. "Nous avons un cahier de revendications - prévoyant notamment une augmentation du pouvoir d'achat et une sécurité d'emploi - mais à chaque fois, on nous répond par la négative. Nous avons donc prévu 3 dates d'actions", a expliqué Yannick Urbain (FGTB). Febelco dispose d'implantations à Frameries, Izegem, Hasselt, Olen, Bruges, Wijnegem, Diest et Kortenberg. Le groupe emploie un millier de travailleurs en Belgique. (Belga)