"Le consensus sur l'harmonisation des pensions complémentaires pour les ouvriers et les employés ne concerne que les secteurs où ce deuxième pilier est d'application. Pour les autres, il n'y a rien à harmoniser", a pointé le responsable du syndicat socialiste des employés. Selon ce dernier, les marges dont disposent les secteurs seront également déterminantes. Enfin, s'il se déclare satisfait de la reconnaissance du principe de motivation des licenciements, "sa généralisation devra faire ses preuves dans la pratique", a conclu Erwin De Deyn. (Belga)

"Le consensus sur l'harmonisation des pensions complémentaires pour les ouvriers et les employés ne concerne que les secteurs où ce deuxième pilier est d'application. Pour les autres, il n'y a rien à harmoniser", a pointé le responsable du syndicat socialiste des employés. Selon ce dernier, les marges dont disposent les secteurs seront également déterminantes. Enfin, s'il se déclare satisfait de la reconnaissance du principe de motivation des licenciements, "sa généralisation devra faire ses preuves dans la pratique", a conclu Erwin De Deyn. (Belga)