Le gouvernement néerlandais avait repris en 2009 80% des risques sur les crédits hypothécaires à haut risque d'ING alors dans la tourmente. La vente de ce portefeuille de crédits signifie que la fin des aides d'Etat à ING sont en vue, estime le ministre néerlandais. De son côté, le président du bancassureur, Ralph Hamers, s'est félicité de l'accord conclu. Il a également rappelé les efforts consentis par ING ces dernières années pour se renforcer et réduire son exposition aux risques. (Belga)

Le gouvernement néerlandais avait repris en 2009 80% des risques sur les crédits hypothécaires à haut risque d'ING alors dans la tourmente. La vente de ce portefeuille de crédits signifie que la fin des aides d'Etat à ING sont en vue, estime le ministre néerlandais. De son côté, le président du bancassureur, Ralph Hamers, s'est félicité de l'accord conclu. Il a également rappelé les efforts consentis par ING ces dernières années pour se renforcer et réduire son exposition aux risques. (Belga)