Cinq ouvriers et huit employés obtiennent une garantie supplémentaire pour leur poste. Leurs collègues perdront leur emploi mi-janvier, selon le syndicat. Plus de 150 personnes travaillaient encore pour l'imprimerie bruxelloise il y a quelques années. L'entreprise, qui fait partie d'un groupe néerlandais, imprimait notamment des bandelettes fiscales pour les paquets de cigarettes ainsi que des bons de caisse. (VIM)

Cinq ouvriers et huit employés obtiennent une garantie supplémentaire pour leur poste. Leurs collègues perdront leur emploi mi-janvier, selon le syndicat. Plus de 150 personnes travaillaient encore pour l'imprimerie bruxelloise il y a quelques années. L'entreprise, qui fait partie d'un groupe néerlandais, imprimait notamment des bandelettes fiscales pour les paquets de cigarettes ainsi que des bons de caisse. (VIM)