Cette commande au bénéfice de Vueling s'inscrit dans le cadre d'un accord plus large entre AIG et Airbus pour l'achat de 220 avions, mais seule la commande d'avions pour Vueling est définitive pour le moment. Sur base des prix catalogues, ces 62 appareils représentent un marché de 5,4 milliards d'euros, mais les compagnies aériennes bénéficient toutefois de sérieuses remises qui ne sont pas communiquées. IAG mène actuellement une politique de rationalisation dans les vols de courte distance peu rentable et va supprimer 3.100 postes de travail chez Iberia. Ces efforts devraient permettre à l'entreprise de dégager un bénéfice opérationnel de 1,6 milliard d'euros en 2015. (Belga)

Cette commande au bénéfice de Vueling s'inscrit dans le cadre d'un accord plus large entre AIG et Airbus pour l'achat de 220 avions, mais seule la commande d'avions pour Vueling est définitive pour le moment. Sur base des prix catalogues, ces 62 appareils représentent un marché de 5,4 milliards d'euros, mais les compagnies aériennes bénéficient toutefois de sérieuses remises qui ne sont pas communiquées. IAG mène actuellement une politique de rationalisation dans les vols de courte distance peu rentable et va supprimer 3.100 postes de travail chez Iberia. Ces efforts devraient permettre à l'entreprise de dégager un bénéfice opérationnel de 1,6 milliard d'euros en 2015. (Belga)