Cette augmentation doit être analysée région par région, selon Graydon. Bruxelles a ainsi été la Région la plus touchée entre janvier et juillet (+37,47%). Sur la même période, la progression est moins marquée en Flandre (+7,37%) et en Wallonie (+10,72%). Toujours sur les sept premiers mois de l'année, 15.672 emplois (+2,47%) ont été perdus à la suite de ces faillites, le plus gros total depuis 2000. En juillet 2013, 1.778 postes sont passés à la trappe. Enfin, si le secteur horeca reste, dans l'absolu, le plus touché par les fermetures de sociétés, l'augmentation a été la plus prononcée dans le secteur de construction. (Belga)

Cette augmentation doit être analysée région par région, selon Graydon. Bruxelles a ainsi été la Région la plus touchée entre janvier et juillet (+37,47%). Sur la même période, la progression est moins marquée en Flandre (+7,37%) et en Wallonie (+10,72%). Toujours sur les sept premiers mois de l'année, 15.672 emplois (+2,47%) ont été perdus à la suite de ces faillites, le plus gros total depuis 2000. En juillet 2013, 1.778 postes sont passés à la trappe. Enfin, si le secteur horeca reste, dans l'absolu, le plus touché par les fermetures de sociétés, l'augmentation a été la plus prononcée dans le secteur de construction. (Belga)