Le Maroc premier partenaire commercial africain de la Russie

22/09/14 à 16:59 - Mise à jour à 16:59

Le Maroc et la Russie ont tenu, mercredi dernier à Rabat, la 5e session de leur commission mixte intergouvernementale.

Le Maroc premier partenaire commercial africain de la Russie

Image d'illustration. © istock

Selon le chef de la mission économique de la Russie au Maroc Viatcheslav Khrulev, a été l'occasion d'évoquer les différentes formes de coopération et les plans d'actions communes, notamment dans les domaines financier, bancaire, d'investissent, du commerce, de l'aérospatial, de l'industrie, du transport et du tourisme.

A cette occasion, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération Salaheddine Mezouar a enregistré avec satisfaction le bilan des réalisations des relations bilatérales, en se félicitant de la dynamique positive qui a fait du Maroc le premier partenaire commercial de la Russie à l'échelle africaine et arabe.

Le ministre a rappelé que les échanges commerciaux ont marqué une hausse respective de 35% et 40%, en 2013 et à fin juillet 2014. Ils ont atteint 18,3 milliards de dirhams (1 dollar=8 dirhams) en 2013, soit l'équivalent de 3% des échanges marocains. La Russie constitue un partenaire de premier plan pour les secteurs de l'agriculture et de la pêche au Maroc.

D'après les statistiques de 2013-2014, la Russie a augmenté de 40% ses importations agricoles du Maroc. Les produits agroalimentaires constituent 97 % de la valeur totale des exportations marocaines à destination de ce pays, 2e marché de destination des produits agro-alimentaires avec une part de 6,3 % après l'UE (62,7%). Les agrumes constituent 71 % de la valeur des produits agricoles exportés vers la Russie et les tomates 12 %, alors que les produits halieutiques représentent 15 % des produits exportés et sont constitués principalement de farine de poisson (10 %) et de poissons congelés (4 %).

Pour le ministre marocain de l'Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch, la Russie représente un marché historique pour le Maroc. Il a estimé qu'environ 87 usines de produits halieutiques ont bénéficié de l'autorisation sanitaire des autorités russes afin qu'ils puissent exporter leurs produits.

De son côté, le ministre russe de l'Agriculture Nikolai Fiodorov, a noté que cette commission constitue une occasion idoine pour dynamiser l'accord de coopération signé en octobre 2002 entre le Maroc et la Russie visant à explorer les opportunités d'investissement, renforcer les relations économiques et stimuler les échanges commerciaux. "La partie marocaine respecte les règles de sécurité alimentaire, vétérinaires et phytosanitaires", a-t-il déclaré.

Accompagné du vice-ministre de l'Agriculture et président de l'Agence russe des pêches Ilya Shestakov et de plusieurs responsables d'établissements russes d'agriculture, le responsable russe a également appelé à améliorer davantage les relations et la coopération bilatérales et à renforcer les relations dans le cadre du conseil d'affaires maroco-russe.

Ce Conseil d'affaires est le deuxième du genre créé par la Russie dans le cadre du Conseil arabo-russe mis en place en 2003 sur initiative de la Chambre fédérale russe de l'industrie et l'Union générale des Chambres de commerce, d'industrie et d'agriculture dans les pays arabes, en vue de promouvoir les relations commerciales.

Les activités du Conseil d'Affaires russo-marocain portent, entre autres, sur la coordination de mesures et l'élaboration de mécanismes de diversification du commerce bilatéral, ainsi que surl'établissement de contacts entre les hommes d'affaires des deux pays. Dans ce cadre, M. Fiodorov a annoncé que le gouvernement de la Fédération de la Russie a mis à la disposition du Maroc 20 bourses d'études au titre de l'année académique 2014-2015 dans les établissements de formation maritime russes spécialisés et prévoit l'octroi de bourses supplémentaires au titre de l'année académique 2015-2016.

Nos partenaires