La Wallonie choisie pour développer la chimie verte

11/01/16 à 19:03 - Mise à jour à 19:00

Source: Belga

Parmi 28 régions européennes candidates, la Commission européenne a retenu la Wallonie dans les six qu'elle soutiendra plus activement pour développer des projets de chimie verte, économie circulaire et biomasse, a annoncé lundi le ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt.

La Wallonie choisie pour développer la chimie verte

© BELGA

La Wallonie a en effet été sélectionnée par l'exécutif européen parmi les six "régions modèles démonstratrices" dans le domaine de la production chimique durable, a tweeté lundi le ministre PS.

Ce label, comparable à celui glané récemment par la Région comme "district créatif européen" grâce à "Creative Wallonia" (créativité et innovation pour développer le tissu économique), permettra à la Wallonie de bénéficier ces deux prochaines années de l'appui et des conseils stratégiques de la Commission pour décrocher des financements dans la chimie verte, l'économie circulaire et la biomasse, a détaillé le cabinet Marcourt.

Les autres lauréats sont l'Andalousie (Espagne), l'Ecosse (Royaume-Uni), les provinces néerlandaises de Groningue et de Drenthe, le comté irlandais de Tipperary et la région slovaque de Ko¨ice.

"Ce genre de bonne nouvelle est de nature à générer un cercle vertueux", s'est réjoui le ministre Marcourt, par la voix de son porte-parole.

La Région a pu mettre en avant, pour décrocher ce label, ses pôles de compétitivité Greenwin et Wagralim, son administration DGO6, les programmes Next (renforcement de la politique industrielle) et Essencia (secteur de la chimie et des sciences de la vie, la deuxième activité industrielle de la Wallonie) ainsi que l'asbl ValBiom (valorisation de la biomasse).

Les premières conséquences sont attendues dès mars prochain, dans le cadre d'un appel à projets de la stratégie européenne pour la recherche et l'innovation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires